Bon Anniversaire !

« Il venait d’avoir 18 ans, …. » le début d’une célèbre chanson d’amour. 18 ans, l’âge de la majorité. De nouveaux droits et de nouveaux devoirs…

Carte postale ancienne d'anniversaire.

C’est précisément le 1er Juillet 2000, que le public a franchi pour la première fois,  la porte du Musée de la Carte Postale. Il y a découvert : l’histoire de la carte postale racontée par elle-même, la vie des gens il y a un siècle, de nombreuses thématiques artistiques et toujours une exposition temporaire. Tout cela à l’aide de cartes postales qui sont désormais plus que centenaires !

En dépit des difficultés inhérentes à ce genre d’entreprise (notamment des dégâts des eaux qui l’ont rendue inaccessible pendant 4 ans), en 2018 le Musée de la Carte Postale est toujours ouvert et reçoit la visite d’amateurs ou de simples curieux venus du monde entier. De nombreux articles publiés dans la presse spécialisée Française, mais également au Japon, en Russie, et même en Australie, ont résulté des diverses expositions temporaires.

Merci à tous ces journalistes qui nous ont fait connaître auprès de leurs lecteurs, merci à la presse audio-visuelle pour ses reportages. Merci également à la Municipalité d’Antibes qui nous a soutenus dans notre action. Merci à ces milliers de visiteurs anonymes qui nous ont fait part du plaisir qu’ils ont ressenti en parcourant les vitrines du Musée.

Le Musée a porté également les couleurs d’Antibes dans de nombreuses manifestations tant en France qu’à l’étranger. En 2018, il a participé par le prêt de documents, à la réalisation du film : « 1918 Naissance d’un monde nouveau », réalisé par Amaclio Productions, projeté sur les façades intérieures du Musée des Invalides à Paris du 27/06 au 1/09/2018.

Le Musée est également présent sur le Net, avec son site : « http://museedelacartepostale.fr/ » qui offre dans son blog « La Gazette du Musée » où sont publiés de nombreux articles en exclusivité illustrés avec des reproductions de cartes anciennes, dans sa rubrique « Les échos de l’Âge d’Or » en accès libre et gratuit. Ce mode opératoire nous a valu des contacts avec des chercheurs, des particuliers, des éditeurs et toutes sortes d’institutions, avec qui nous avons eu le plus grand plaisir à collaborer.

Les cartes postales témoignent d’une époque où chacun prenait du plaisir à lire, à écrire, à se cultiver, à échanger des sentiments et des impressions diverses.

Si vous éprouvez la nostalgie du temps où les trains arrivaient à l’heure précise, où les gens étaient polis et courtois, où l’on prenait le temps d’écrire quelques lignes affectueuses pour partager son bonheur, sans massacrer la langue Française et en soignant son écriture, et enfin l’époque où le « vivre ensemble » se concevait naturellement sans qu’il soit besoin d’en faire une formule politisée,

sachez qu’une visite au Musée de la Carte Postale ne peut que vous faire le plus grand bien.

Un bonheur ne venant jamais seul, le Musée de la Carte postale vient d’obtenir récemment le label « Qualité Tourisme »,  pour la plus grande satisfaction de l’équipe d’animation du Musée, qui voit ainsi ses efforts reconnus et qui entend bien se montrer à la hauteur de ce label.

Cartes postales chiffres 1 et 8.

Pour conclure, nous vous donnons rendez-vous dans 18 ans pour souffler quelques bougies supplémentaires. Mais n’attendez pas cette échéance. Si vous aimez l’art et l’histoire, le Musée de la Carte Postale est ouvert tous les jours de 14 à 18 heures, sauf le lundi.

Christian DEFLANDRE

Créateur - Animateur chez Musée de la Carte Postale
Au fil de mes recherches (historiques, géographiques, artistiques et dans bien d’autres domaines) j’ai découvert que chaque carte postale est une pièce d’un immense puzzle mettant en scène plus d’un siècle de l’histoire humaine ; l’ensemble constituant un véritable capital encyclopédique.

Les derniers articles par Christian DEFLANDRE (tout voir)

1
1 Comment
  • Barrie Wilson
    août 4, 2018

    Monsieur Deflandre,

    Inscrit depuis quelques années maintenant, j’apprécie votre publication.
    Britannique (gallois) anglophone, retraité et habitant à Bruxelles depuis 1973, je
    suis aussi propriétaire de maison dans la region PACA (84 Robion), et collectionneur
    de CPA. Je viens p.ex, d’obtenir une petite collection de cartes sur les évenements du 11 juin 1909 – tremblement de terre – ainsi que du quartier ‘chaud’ de Marseille avant sa démolition en 1944 par l’arméé d’occupation…

    Mais aujourd’hui j’aimerais vous proposer un service bénévole entre amateurs de déltiologie – et sans prétension quelconque – de réviser vos textes traduites en langue anglaise. Vos traductions en anglais ne présentent pas – comprenons nous – des défauts nombreux ou nuisibles à la comprehension. C’est pour vous proposer ‘un plus’
    à votre effort de communiquer dans ma langue maternelle (même si je dois cliquer sur le drapeau d’un certain M. Trump pour trouver une version analogue…).

    Cordialement votre,

    Barrie Wilson (Bruxelles)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate