La valeur artistique des cartes postales

Quelles que soient les techniques d’impression utilisées pour réaliser une carte postale, nul doute que ses créateurs : illustrateurs, peintres, photographes, éditeurs et imprimeurs mettent tout en œuvre pour en faire un objet séduisant, dans un objectif essentiellement commercial. Il s’agit de plaire au chaland et de le décider à acheter telle carte plutôt que telle autre.

Dans ces conditions, la valeur artistique d’une carte postale sera éminemment subjective et différera selon les goûts des individus, exactement comme dans n’importe quelle autre discipline artistique.

Certains porteront aux nues des œuvres de facture très classique, d’autres préfèreront des représentations abstraites ; bref, tous les styles, toutes les écoles de peinture peuvent se retrouver exprimés dans les illustrations cartophiles.

Carte postale de Feininger pour illustrer la valeur artistique des cartes postales.

Or, les artistes œuvrant pour les cartes postales ont longtemps subi un préjugé défavorable. Ne disait-on pas à une certaine époque, à propos d’un tableau trop bien composé, trop bien « léché », trop « convenu » : « C’est de la peinture pour carte postale ! »

Le critique auteur de cette formule a montré là, sa méconnaissance totale de la production cartophile ; car en réalité, des origines à nos jours, on trouve des créateurs de cartes postales dans tous les styles : figuratif, impressionniste, pointilliste, surréaliste, cubiste, fauve, pop art,…

Carte postale de Kirchner pour illustrer la valeur artistique des cartes postales.

Soit par conviction personnelle, soit pour s’assurer des ressources alimentaires à une époque de leur carrière où ils étaient totalement inconnus, des artistes qui devaient par la suite accéder à la notoriété internationale n’ont pas dédaigné de créer des œuvres originales pour le support cartophile. Ils y mettaient parfois les signes avant coureurs de la création d’un nouveau style, d’une nouvelle école. Ces cartes sont particulièrement recherchées par les amateurs d’art et atteignent parfois des prix très élevés.

Il n’en reste pas moins qu’au delà d’une certaine limite estimée « raisonnable », une carte de Toulouse Lautrec ne sera convoitée que par les amateurs de Toulouse Lautrec, et qu’une carte de Picasso n’intéressera que les amateurs de Picasso. Encore faut-il dans ces deux exemples, que les cartes postales aient été éditées du vivant de l’artiste.

Carte postale de Picasso pour illustrer la valeur artistique des cartes postales.

N’oublions pas qu’il se rajoute un très important et quasi inévitable phénomène de mode en matière artistique. Tel artiste fort prisé au début du 20ème siècle peut laisser totalement indifférent l’amateur contemporain.

Si l’on peut parler de la valeur artistique d’une carte postale par référence aux divers épisodes de l’histoire de l’art, il est hasardeux de vouloir « quantifier » cette valeur ou de la traduire en « euros » tant le marché de l’art peut être variable, capricieux et fluctuant à la hausse ou à la baisse.

Si les valeurs sentimentale et artistique n’ont plus de secret pour vous, il est alors temps de découvrir la valeur documentaire des cartes postales.

Votre attention svp

Avant d’entrer en contact avec nous, merci de bien vouloir noter que le musée ne fait aucun commerce de cartes postales, ce n’est donc pas à nous de déterminer la valeur de vos cartes postales, nous ne répondons pas aux demandes des vendeurs. Nos articles sont publiés pour vous éveiller à l’attrait de ces morceaux de cartons à collectionner, et vous donner aussi quelques pistes de réflexions ou anecdotes historiques, en parallèle de votre visite guidée au Musée. Pour savoir combien valent financièrement vos cartes postales veuillez vous adresser à des experts ou commissaires priseurs, merci.
L’équipe du Musée de la Carte Postale.

Christian DEFLANDRE

Créateur - Animateur chez Musée de la Carte Postale
Au fil de mes recherches (historiques, géographiques, artistiques et dans bien d’autres domaines) j’ai découvert que chaque carte postale est une pièce d’un immense puzzle mettant en scène plus d’un siècle de l’histoire humaine ; l’ensemble constituant un véritable capital encyclopédique.
3

No Comments Yet.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »