Chercher chaussure à son pied, exposition temporaire

Le Musée de la Carte Postale a le plaisir de vous présenter sa nouvelle exposition temporaire sur la chaussure et ses fabricants.

Voici venue la saison des tongs, et même de la marche pieds nus dans l’eau ou le sable de la plage. Mais attention, le sable est parfois brûlant et la plante de vos pieds très sensible. Alors, en supposant qu’il se mette à pleuvoir, et que les plages ne soient plus fréquentables (ce que je ne vous souhaite pas), allez donc visiter l’exposition temporaire : “Chercher chaussure à son pied” au Musée de la Carte Postale, consacrée aux souliers, chaussures, sabots, bottes, sandales, espadrilles de la Belle Epoque. Un vrai festival de pompes en tous genres et surtout du genre insolite. On n’est pas obligé de retirer ses chaussures à l’entrée, et le Musée est climatisé.

En exclusivité, voici quelques cartes postales issues de cette exposition.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire le communiqué de presse de cette exposition temporaire, et de venir la découvrir avant le 30 Septembre 2016.

Le Musée est ouvert de 14h à 18h, tous les jours sauf le lundi, et sera exceptionnellement fermé le samedi 6 Août 2016.

Christian DEFLANDRE

Créateur - Animateur chez Musée de la Carte Postale
Au fil de mes recherches (historiques, géographiques, artistiques et dans bien d’autres domaines) j’ai découvert que chaque carte postale est une pièce d’un immense puzzle mettant en scène plus d’un siècle de l’histoire humaine ; l’ensemble constituant un véritable capital encyclopédique.

Les derniers articles par Christian DEFLANDRE (tout voir)

5
2 Commentaires
  • PORTE
    novembre 11, 2016

    Toujours tres heureux de connaitre les differentes expos, merci encore. Je voulais vous demander si vous possédez des cartes sur le theme des ” clochers tor ” pas facile à degoter. Amicalement.

    • DEFLANDRE Christian
      novembre 11, 2016

      Bonjour M. PORTE. Je n’imaginais pas que les clochers tors pouvaient constituer un thème de collection, mais après tout, pourquoi pas? C’est même une idée assez originale du fait que dans toute ville ou village les éditeurs ont toujours photographié les clochers, et que somme toute ce sont des cartes que l’on peut se procurer sans se ruiner. Évidemment il vaut mieux connaître la liste des localités concernant un clocher tors. Je n’ai pas trop été surpris par votre question car il existe au moins un clocher tors que je possède sous de nombreux angles et que j’ai fort bien connu c’est celui de SAINT COME D’OLT dans l’Aveyron. Dont on ne sait pas exactement s’il a été voulu ainsi ou si c’est la charpente qui s’est déformée avec le fil du temps. Je pense qu’avec de la patience, et une bonne liste des localités, en interrogeant les sites de ventes sur Internet où les cartes sont classées géographiquement, il doit être assez facile de commencer une collection. Avec mes cordiales salutations. Christian DEFLANDRE

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate